mediCuba Europa

Quoi de neuf?

Abolition des brevets sur les médicaments - Manifestation le 30 novembre à Genève

Cuba a non seulement démontré qu’avec une volonté politique forte, il est possible d’investir dans l’éducation et la recherche, mais aussi de parvenir à innover et produire des médicaments/vaccins de qualité pour protéger et soigner la population, tout en réinjectant les bénéfices économiques dans l’amélioration du système de santé public et dans la solidarité internationale. Exactement, l’opposé de ce que les multinationales pharmaceutiques font actuellement.

En effet, elles vendent les vaccins et traitements aux plus offrant, sans se soucier des plus vulnérables dans les pays à faibles revenus.

Cela est dû au fait que des droits de propriété intellectuelle, notamment des brevets, protègent les bénéfices des compagnies pharmaceutiques. Ces dernières et avec le soutien gracieux des gouvernements des pays riches, dont la Suisse et l’Union européenne, s’opposent à la levée de ces droits, dans le cadre de l’OMC. Même si, comme dans le cas des vaccins Covid, des fonds publics ont été investis dans la recherche ; sans parler de la formation et la recherche fondamentale.

A l’occasion de la Conférence ministérielle de l’OMC, qui s’ouvre à Genève le 30 novembre, mobilisons-nous pour la levée des droits de brevet, afin d’offrir un accès universel et immédiat à la santé.

Ceux qui sont à Genève ou dans les environs, rejoignez- nous le 30 novembre pour une manifestation à la bougie qui nous emmènera de la Place Lise-Girardin à la Place des Nations.

Vous pouvez également signer l’appel ici https://nov30noprofitoncovid.com/

Et passer le mot autour de vous !

 

 

D’autres activités pour demander la levée des droits de brevet sur les médicaments sont prévus en présentiel ou en ligne !