mediCuba Europa

Quoi de neuf?

Succès du postulat #Unblock Cuba au Conseil national !

Le 9 mars, le Conseil national a adopté, par 98 voix contre 89, le postulat présenté par la Commission des affaires étrangères pour lutter activement contre le blocus américain à l’encontre de Cuba (Unblock Cuba). L'acceptation de ce postulat est un signal fort indiquant que la Suisse doit enfin adopter une approche politique active face à la politique de blocus américaine, inhumaine et contraire au droit international.

Le Conseil fédéral avait recommandé le rejet du postulat, mais une majorité du Conseil (composé du PS, des Verts et du PDC) s'est prononcée en faveur de la proposition et a appelé le Conseil fédéral à envisager des mesures concrètes pour contrecarrer le blocus. Ce postulat fait suite à la pétition "Unblock Cuba" présentée par une large alliance d'ONG en 2019.

Le blocus économique, commercial et financier unilatéral imposé à Cuba par les États-Unis, depuis 60 ans, est le système de sanctions unilatérales le plus injuste, le plus dur et le plus long jamais imposé à un pays.

Les banques suisses participent également à ce "jeu" opportuniste, en cédant à la pression du gouvernement américain et en soutenant tacitement cette guerre criminelle dans l'intérêt des États-Unis, au lieu de s'engager à respecter des principes éthiques, le droit international et la défense des droits de leurs clients. Les effets extraterritoriaux vont si loin que même les paiements nationaux en francs suisses sont touchés. Il suffit que le mot Cuba soit mentionné dans la transaction.[1]

Avec les autres organisations soussignées, nous demandons donc au Conseiller fédéral, Ignazio Cassis, de prendre les mesures nécessaires afin que le blocus financier de Cuba, en Suisse et à travers ses institutions bancaires, soit levé et que la Confédération travaille activement à la levée du blocus américain.

Les organisations signataires :

mediCuba-Suisse, Association Suisse-Cuba (VSC/ASC), ALBASuiza, medico internationalschweiz, Mouvement suisse pour la paix - (membre du Conseil mondial de la paix), Secrétariat Amérique centrale ZAS (Zurich/Suisse), SOLIFONDS, Société Suisse-Palestine GSP

Vous trouverez ici notre communiqué de presse complet ainsi que le texte du postulat, y compris la déclaration du Conseil fédéral :

 

 

[1] L'exemple le plus récent et le plus choquant est le rejet d'un transfert de mediCuba-Europe par l’UBS pour des raisons de "politique bancaire", qui était destiné au paiement d’antibiotiques dont Cuba a un besoin urgent. Depuis un certain temps déjà, mediCuba-Suisse et l'Association Suisse-Cuba tentent de persuader les banques de changer leur politique commerciale, mais les plaintes auprès de diverses autorités de contrôle (dont la Finma) n'ont pas non plus abouti.